Aujourd’hui, Journée mondiale du théâtre !

Pour fêter cette Journée mondiale du théâtre, les Ateliers de Nadine vous offrent un ensemble d’extraits des Exercices de style de Raymond Queneau.

Raymond Queneau – Exercices de style 1947

Le narrateur rencontre, dans un bus, un jeune homme au long cou, coiffé d’un chapeau orné d’une tresse tenant lieu d’un ruban ; Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille d’ajuster (ou d’ajouter) un bouton de son pardessus. Cette brève histoire est racontée 99 fois, de 99 manières différentes. Mise en images, portée sur des scènes de cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire. Exercices de style est un des livres les plus populaires de Queneau.

Exercices de style, Raymond Queneau – 1947

Extraits

Négativités. Ce n’était ni un bateau, ni un avion, mais un moyen de transports terrestre. Ce n’était ni le matin, ni le soir, mais midi. Ce n’était ni un bébé, ni un vieillard, mais un homme jeune. Ce n’était ni un ruban, ni une ficelle, mais du galon tressé. Ce n’était ni une procession, ni une bagarre, mais une bousculade. Ce n’était ni un aimable, ni un méchant, mais un rageur. Ce n’était ni une vérité, ni un mensonge, mais un prétexte. Ce n’était ni un debout, ni un gisant, mais un voulant-être assis. Ce n’était ni la veille, ni le lendemain, mais le jour même. Ce n’était ni la gare du nord, ni la gare du p.-l.-m. mais la gare Saint-Lazare. Ce n’était ni un parent, ni un inconnu, mais un ami. Ce n’était ni une injure, ni une moquerie, mais un conseil vestimentaire.

Zoologique. Dans la volière qui, à l’heure où les lions vont boire, nous emmenait vers la place Champerret j’aperçus un zèbre au cou d’autruche qui portait un castor entouré d’un mille-pattes. Soudain, le girafeau se mit à enrager sous prétexte qu’une bestiole voisine lui écrasait les sabots. Mais pour éviter de se faire secouer les puces il cavala vers un terrier abandonné. Je le revis plus tard devant le jardin d’acclimatation Plus tard, devant le Jardin d’Acclimation, je revis le poulet en train de pépier avec un zoziau à propos de son plumage.

Géométrique. Dans un parallélépipède rectangle se déplaçant le long d’une ligne droite d’équation 84 x + S = y, un homoïde A présentant une calotte sphérique entourée de deux sinusoïdes, au-dessus d’une partie cylindrique de longueur l > n, présente un point de contact avec un homoïde trivial B. Démontrer que ce point de contact est un point de rebroussement. Si l’homoïde A rencontre un homoïde homologue C, alors le point de contact est un disque de rayon r < l. Déterminer la hauteur h de ce point de contact par rapport à l’axe vertical de l’homoïde A.

Alors. Alors l’autobus est arrivé. Alors j’ai monté dedans. Alors j’ai vu un citoyen qui m’a saisi l’œil. Alors j’ai vu son long cou et j’ai vu la tresse qu’il y avait autour de son chapeau. Alors il s’est mis à pester contre son voisin qui lui marchait alors sur les pieds. Alors, il est allé s’asseoir. Alors, plus tard, je l’ai revu Cour de Rome. Alors il était avec un copain. Alors, il lui disait, le copain : tu devrais faire mettre un autre bouton à ton pardessus. Alors.

Philosophique. Les grandes villes seules peuvent présenter à la spiritualité phénoménologique les essentialités des coïncidences temporelles et improbabilistes. Le philosophe qui monte parfois dans l’inexistentialité futile et outilitaire d’un autobus S’y peut apercevoir avec la lucidité de son œil pinéal les apparences fugitives et décolorées d’une conscience profane affligée du long cou de la vanité et de la tresse chapeautière de l’ignorance. Cette matière sans entéléchie véritable se lance parfois dans l’impératif catégorique de son élan vital et récriminatoire contre l’irréalité néoberkeleyienne d’un mécanisme corporel in-alourdi de conscience. Cette attitude morale entraîne alors le plus inconscient des deux vers une spatialité vide où il se décompose en ses éléments premiers et crochus. La recherche philosophique se poursuit normalement par la rencontre fortuite mais anagogique du même être accompagné de sa réplique in-essentielle et couturière, laquelle lui conseille nouménalement de transposer sur le plan de l’entendement le concept de bouton de pardessus situé sociologiquement trop bas.

Médical. Après une petite séance d’héliothérapie, je craignis d’être mis en quarantaine, mais montai finalement dans une ambulance pleine de grabataires. Là, je diagnostique un gastralgique atteint de gigantisme opiniâtre avec élongation trachéale et rhumatisme déformant du ruban de son chapeau. Ce crétin pique soudain une crise hystérique parce qu’un cacochyme lui pilonne son tylosis gompheux, puis ayant déchargé sa bile il s’isole pour soigner ses convulsions. Plus tard je le revois, hagard devant un lazaret, en train de consulter un charlatan au sujet d’un furoncle qui déparait ses pectoraux.

Interjections. Psst ! heu ! ah ! oh ! hum ! ah ! ouf ! eh ! tiens ! oh ! peuh ! pouah ! ouïe ! ou ! aïe ! eh ! hein ! heu ! pfuitt ! Tiens ! eh ! peuh ! oh ! heu ! bon !